Retour

Le bâtiment


Infrastructures

Nos jeunes solistes résident à la Chapelle Musicale tout au long de l’année. En 2019-2020, nous accueillons 74 artistes de 25 nationalités différentes. Cette résidence leur permet de se développer dans une ambiance chaleureuse et musicale. Nous fournissons des studios aux étudiants afin qu’ils puissent être hébergés sur place et travailler dans un environnement idéal.


Aile de Launoit

75 ans après l’ouverture de la Chapelle Musicale, l’aile de Launoit a été inaugurée en janvier 2015.

Le bâtiment offre une infrastructure exceptionnelle à nos activités artistiques et culturelles. Il comprend 20 studios pour étudiants, 2 studios de répétition et 1 salle de concert.

Le projet d’extension a été lancé en 2006 avec les bureaux d’architecture Synergy International et L’Escaut, notamment spécialisés dans les constructions culturelles et les bâtiments à haute valeur environnementale. Il a fait l’objet d’une longue réflexion suivie d’une demande de certificat patrimonial, et enfin d’un permis de construire obtenu en mars 2013. Ces modifications ont permis de nourrir la nouvelle dynamique lancée en 2004 visant à offrir à un plus grand nombre de musiciens et leurs professeurs une résidence adaptée au nouveau projet, en fournissant notamment :

  •  20 studios d’hébergement supplémentaires, une spécificité de la Chapelle Musicale ;
  •  3 nouveaux studios de musique pour répétitions et enregistrements, indispensables aux activités de la Chapelle ;
  •  des nouveaux espaces de vie qui permettent aux artistes de se développer dans un laboratoire musical permanent.

Il est également important de souligner le choix de compléter le merveilleux travail des architectes par une analyse acoustique approfondie menée par Capri Acoustique (Rémi Raskin), la restauration et l’amélioration du parc classé par JNC et Jean-Noël Capart grâce à un partenariat efficace avec la société contractante AMART (groupe CFE), et enfin un remarquable aménagement intérieur créé pour les artistes et le public par MBO (Michèle Buchter).

L’aile de Launoit a permis à tous de travailler dans un esprit de transmission des connaissances favorable au développement du talent, de la rigueur et de la sensibilité de chaque artiste, afin de contribuer à l’édification de nouvelles générations de musiciens. Ainsi, la vocation internationale de la Chapelle Musicale, ancrée dans son cadre belge, a pu poursuivre son développement.

Le défi lié au financement de ce nouveau bâtiment a été considérable mais néanmoins réalisé avec succès ! Sur un budget définitif de 10 millions d’euros, la qualité de l’ensemble du projet ainsi que l’architecture remarquable du nouveau bâtiment ont convaincu de nombreux partenaires publics et privés de soutenir la Chapelle Musicale dans son développement.

L’ouverture officielle du bâtiment, 75 ans après la création de la Chapelle Musicale Reine Elisabeth, a clôturé une décennie au cours de laquelle son projet a été restructuré en profondeur et lui a fourni un outil lui permettant de poursuivre, dans des conditions optimales, sa mission de transmission musicale aux générations à venir.


Bâtiment classé

Le bâtiment de la Chapelle Musicale, un exemple d’architecture en transition entre l’art déco et le modernisme, a été spécialement conçu en fonction de son activité principale : accueillir de jeunes musiciens de haut niveau sur place et leur donner l’occasion de s’améliorer et de se produire sur scène dans des conditions optimales. Conscientes de l’importance vitale de ce patrimoine architectural pour la Belgique, les autorités publiques ont classé le bâtiment d’origine et son parc en 1994.

mattis felis Lorem sit eget amet, ipsum libero ut