Retour

Karen Su, violon

Lauréate du 1er prix du Concours international de violon Lipizer, la violoniste Karen Su (1998) a été la soliste vedette du Festival Gergiev.

Née à Los Angeles (États-Unis) en 1998 dans une famille de musiciens, son père et sa sœur aînée étant tous deux violonistes, Karen a commencé à étudier le violon à l’âge de 4 ans avec son père Elmer Su. Peu après, elle a commencé à étudier avec Vesna Gruppman, puis simultanément avec Igor Gruppman. À l’âge de 15 ans, Karen a déménagé aux Pays-Bas pour poursuivre ses études et a obtenu son diplôme de maîtrise à l’âge de 21 ans.

Karen s’est produite en tant que soliste avec des orchestres en Amérique du Nord, en Europe et en Asie. Elle est régulièrement invitée à se produire avec le Maestro Roberto Beltran-Zavala, se produisant dans des salles prestigieuses au Mexique. En 2019, Karen a donné la première européenne du 2e concerto pour violon redécouvert de Florence Price avec le maestro Conrad van Alphen.

Karen a attiré l’attention de nombreux programmes de bourses et de subventions. Elle a obtenu le prix Hartman, le prix des fonds Prins Bernhard, le prix de la Fondation éducative belgo-américaine, et a été nommée candidate au prix Borletti Buitoni Trust.

En plus de jouer en solo, Karen est une chambriste active et passionnée et travaille avec des musiciens tels que Augustin Dumay, Gary Hoffman, Jean-Claude Vanden Eynden et Lorenzo Gatto.

Elle est actuellement Artiste en Résidence à la Chapelle musicale Reine Elisabeth à Waterloo.