Retour

Marie Datcharry, piano accompanist

Marie Datcharry débute le piano à l’âge de six ans. Elle obtient au Conservatoire de Bayonne deux Diplômes d’Études Musicales : celui de Piano en 2007 et celui d’Accompagnement en 2009. Elle a eu la chance par la suite de recevoir les précieux conseils de Jacques Rouvier à Paris, avant d’intégrer le Conservatoire royal de Bruxelles dans les classes de Jean-Claude Vanden Eynden (Licence), Dominique Cornil (Master) et Philippe Riga (Accompagnement).

Lauréate de nombreux concours (Prix de la Dame des Aulnes, Concours Charlier, Concours Horlait-Dapsens, Prix « Coup de coeur » du Festival Musiq’3, Prix du Patrimoine Gerofi-Baschwitz, Cap-Ferret Music Open, finaliste du Osaka International Music Competition), elle est également soutenue par la Fondation Wernaers et la Fondation Vocatio. Elle se produit régulièrement en France, en Belgique et à l’étranger : Théâtre des Chimères de Biarritz, Festival Pablo Casals de Prades, Théâtre Royal de la Monnaie de Bruxelles, Théâtre Royal du Parc de Bruxelles, Ciclo Música de Cámara de l’UCAM de Murcia, Théâtre de la Poudrière de Neuchâtel, Lyceum Club de Genève…Très tôt attirée par le monde des mots, Marie se passionne pour l’accompagnement vocal et est sollicitée en tant que pianiste chef de chant sur plusieurs productions d’opéra (Iphigénie en Tauride, La Bohème, Carmen, Die Zauberflöte, Rigoletto, Werther, Faust, Macbeth, La Traviata, L’Occasione fa il Ladro, Il Barbiere di Siviglia, Le Téléphone de Menotti), d’opérette (Les Bavards, La Belle Hélène, Orphée aux Enfers d’Offenbach, Eine Nacht in Venedig de Strauss), mais aussi d’oratorio (Requiem de Fauré, Requiem de Mozart, Messa di Gloria de Puccini, Petite Messe Solennelle de Rossini, Stabat Mater de Dvorak).

Marie Datcharry est accompagnatrice au Conservatoire royal de Bruxelles ainsi que dans le département chant de la Chapelle Musicale Reine Elisabeth.Chambriste accomplie, Marie Datcharry est membre fondateur du Quatuor Kaliště (quatuor avec piano).

porta. dolor mattis ut sit quis dapibus id,